Comment  la forme humanoïde demeure si aveugle et si bornée pour ne pas voir qu’elle reflète sans cesse et a la vu de tous ces manques…

seth-1

 

Si l’enfant de forme humanoïde grandi sans avoir eu les réponses adéquates de la part des adultes qui l’on entourer ou alors si l’enfant a eu des réponses, mais mal intégré ou pas assez approfondi de la part des adultes censés les éduqué, alors l’enfant une fois devenue adulte projettera ces manques.

Ces manques projetés sont pour beaucoup lier à la peur de ne pas être aimé à sa juste valeur durant l’enfance ou encore l’enfant développe en lui un ressentiment,  celui de ce sentir abandonné physiquement ou psychologiquement par les parents ou par tout le système éducatif.

Ce qui conduit tout naturellement à un adulte sain en apparence, mais silencieusement désorienté intérieurement, refoule et brassent ainsi de vieilles frustrations oubliées.

Cet adulte en apparence normal,  recherchera en permanence un partenaire ou une partenaire capable enfin de le comprendre et l’aimé comme il a toujours souhaité, il croira alors qu’il sera tiré d’affaire, mais c’est sans compté sur son partenaire qui lui ou elle aussi vit plus ou moins les mêmes frustrations a un degré différent.

L’adulte en couple créera  alors inconsciemment d’anciennes frustrations avec ce désire si fort d’être compris, mais les peurs communes créeront au sein du couple plusieurs frictions psychiques qui ce traduiront toujours, soit par une jalousie excessive irraisonnée, soit un besoin de s’accaparer frénétiquement l’autre a tous prix et coûte que coûte, afin d’assouvir ce besoin si pressant, soit encore par faire ressentir a l’autre de la culpabilité ou une forme de trahison afin de maintenir une situation intenable.

L’adulte sait pertinemment qu’il fait du mal à l’autre, mais il ne peu s’en empêcher, parce qu’il est trop faible trop épuisé par sa fausse personnalité qui elle s’alimente joyeusement de ce circuit aux ressources quasi inépuisables.

Tant que  la fausse personnalité se sentira étouffée parce qu’elle aura le sentiment d’avoir tout fait

« J’ai tout fait »

 Alors, elle ne pourra pas entendre l’enfant intérieure lui révéler sa vraie nature.

"Le seul moyen est de contacter l'émotion enfouie liée à la blessure d'enfance...en prendre conscience et ensuite prendre en charge son enfant intérieur, à la 3e personne, comme si l'on s'occupait d'un enfant ! Le laisser s'exprimer, pleurer, être en colère, vivre l'émotion...Devenir son propre père...Sinon inlassablement l'on projette son enfant blessé sur l'autre, qui n'en peut plus lui-même avec son propre enfant blessé, et recréons sans cesse la rupture...QUEL QUE SOIT LE OU LA PARTENAIRE.

Car nous choisissons toujours, ondes obligent, les partenaires qui entrent en résonance avec nos blessures ! Pas d'illusions, plus de magiques, finis les fantasmes hystériques de relation idéale, fini de demander à l'autre de combler son vide intérieur impossible à combler, ce sentiment de non-réponse perpétuelle…

De cet observatoire, nous pouvons en conclure que la forme humanoïde à beaucoup de mal a lâché ces problèmes .ce champ d’expérimentation qu’est votre planète terre a pour but de vous faire intégré et révelé  votre vraie origine, qui n’est absolument pas de cette planète ni d’une autre d’ailleurs.

La forme humanoïde dans cet espace- temps  a tout le loisir de se cogner indéfiniment dans un temps –espace infini.

Quand cette forme humanoïde s’enverra à elle-même de vrais pardons sincères et conscients alors elle sera libérée de sa prison ! Mais pas avant.